La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 Version imprimable

Salut l’automne

 

Salut l’automne,

Salut, salut

Quand j'apercois

La nature change autour de moi

 

Bonjour l’automne, pépins de pommes

Du jaune, orange, de rouge à brunes

Des feuilles, il y en a plus d’une

 

Bonjour l’automne et la fraîcheur

Près du feu, c’est le bonheur

Les pantalons et les tricots

On se tient bien au chaud

 

Bonjour l’automne

Que tu sens bon

Avec tes longs cheveux de feuilles marron

 

 

C’est l’Halloween

 

Je t’imagine

En pompier, en chat noir ou en sorcier

En beau fantôme ou en grenouille

En p’tit chien et en citrouille

 

Je t’imagine

Déguisé et maquillé

En prince ou en princesse

En personnage de contes de fée

 

Je t’imagine

En volant comme un oiseau

En Batman ou spiderman

Je t’imagine mon héros

 

Je t’imagine en coccinelle, en dinosaure et en poisson

En gentil clown ou en papillon

Je t’imagine car c’est le soir de l’Halloween!

 

 

Quand souffle le vent

 

Quand le vent souffle

Un air frisquet

Quand le vent frais

Met ses pantoufles

 

Quand le vent souffle

Près de ma porte

Et que les feuilles qu’il emporte

Se mettent à danser et à voler

 

Quand le vent souffle

Que c’est l’automne, que c’est fini le temps des pommes

Je me souviens de son passage et du message qui m’attend

Quand souffle le vent!

 

 

La p’tite école

 

Biscuit, connais-tu ton alphabet?

Ton abcdefg?

A aaa

B bébé

C cc’est la p’tite école

A aa

B bébé

C c’est ce que j’en sais

 

Connais-tu tes chiffres ?

De 1 (un) jusqu’à 10(dix)

1,2,3….4,5,6 Je connais mes chiffres

1,2,3,4,5,6 euh………7,8,9 et 10

 

Connais-tu tes couleurs ?

Du bleu jusqu’au mauve de l’arc-en-ciel?

Bleu j’en veux, rouge qui bouge

Bleu, blanc, rouge et jaune

Noir le soir, vert l’hiver

Vu sous le sapin…..

 

Aimes-tu la p’tite école mon ami Biscuit ? Dis moi pourquoi ? Réponds-moi?

J’aime apprendre l’alphabet, les chiffres et toutes les couleurs

Mais voilà je n’aime pas, toutes vos questions.

 

-Ah bon…

 

 

La garde-robe

 

La garde-robe est en désordre

Sans dessus sans dessous

Partout

 

Copain, copine il faut ranger

Tout plier, tout classer

Par couleurs et par grandeur

La garde-robe est bien rangée !

 

 

 

Mon chapeau, mes souliers

 

Sur ma taille, un caleçon

Pour mes jambes, un pantalon

 

Sur mon dos, un chandail chaud

Des bas pour mes orteils

 

Pour le froid, un manteau

Dans mon cou, un foulard

 

Sur la tête un chapeau

Dans mes pieds, mes souliers

Des vêtements pour m’habiller

 

Sur ma taille, un caleçon

Pour mes jambes, un pantalon

 

Sur mon dos, un chandail chaud

Des bas pour mes orteils

 

Pour le froid, un manteau

 

 

L’horloge

 

Tic, tac, tic, tac

L’horloge qui claque

Tic, tac, tic, tac

Une, deux, trois, quatre

 

L’horloge qui sonne et qui résonne

Réveille-toi et lève-toi

 

Tic, tac, tic, tac

L’horloge qui claque

Tic, tac,tic, tac

Une, deux, trois, quatre

 

L’horloge qui sonne et qui résonne

Changera l’heure pour ton bonheur

 

Dong, dong, dong, dong, dong, dong, dong

 

Sept heures déjà Biscuit réveille-toi, Biscuit est endormi, c’est la fin de l’automne.

 

 

Près de ton cœur

 

Des p’tits mots d’amour qui volent, volent, volent

D’histoires en contes

Jusqu’au petit jour

 

Des p’tits mots d’amour qui volent, volent, volent

Qui font la ronde

Autour du monde

 

De l’océan aux champs de blé

Des aventures aux contes de fée

 

Des p’tits mots d’amour qui volent, volent, volent

Marquant les pages

de la vie

 

Des p’tits mots d’amour que j’écris de ma plume

Car ton sourire éclaire la lune

 

De l’océan aux champs de blé

Des aventures aux contes de fée

 

Des p’tits mots d’amour qui volent, volent, volent

Qui font la ronde

Autour du monde

 

Des p’tits mots d’amour qui volent, volent, volent

Qui me transportent

Près de ton coeur


 

Vers le sud

 

Dans le ciel, une envolée

Une formation en V

Quand au coucher du soleil, je les entends nous crier

 

Venez, venez vers le sud

Le froid est déjà arrivé

 

Dans le ciel qui piaille

Des oiseaux bien dirigés

Par un chef de filée, je les vois s’envoler

 

Venez, venez vers le sud

Parce que vos pattes vont gelées

 

Dans le ciel, j’imagine

Des amis aux ailes brunes

Plusieurs jours se remplacer

 

Volez, volez les outardes

Allez toutes vers le sud

Il ne faut pas regretter

Prenez tous votre envolée